Swipe to the left

Mon secret de fabrication du savon bio “maison”

By Stéphane LAMY REBUT 8 days ago 28 Views No comments

Comment fabriquer du savon écologique et bio à la maison ?

Parce que le respect de l’environnement passe aussi par nos actions quotidiennes, j'ai décidé de proposer dans ma chambre d'hôtes en plus des lessives écologiques et efficaces, un savon artisanal bio et écolo "fait maison" au romarin dans chaque chambre pour les hôtes.

C'est quoi un savon maison ?

Le savon est le produit d’une réaction chimique entre une matière grasse (huile végétale, beurre végétal, matière grasse animale…) et une base forte (soude ou potasse).

Pour la fabrication de savon solide, c’est la soude (hydroxyde de sodium) qui est utilisée. La potasse (hydroxyde de potassium) sert à la production de savons pâteux ou liquides (savon noir, savon de Marseille liquide). Nous ne parlerons ici que de la fabrication de savon solide, à la soude.

Les huiles et beurres sont constitués en majorité de triglycérides d’acides gras. Lors de l’ajout de soude, ceux-ci sont transformés en savon.

Mais comment fabriquer du savon soi-même ?

Un des moyens les plus simples de fabriquer du savon maison est la méthode à froid.

Elle semble être la plus simple et la plus immédiate à réaliser par rapport à la méthode à chaud pour réaliser des savons artisanaux chez vous.

Elle nécessite un calcul précis de la quantité de soude nécessaire à la saponification. Le mélange huiles + soude (diluée) est réalisé à température ambiante.

La saponification est une réaction totale : elle continue jusqu'à épuisement de l'un des réactifs (huiles ou soude). Pour garantir qu'il n'y a plus de soude dans le savon fini, il faut qu'il y ait un excès d'huiles, c'est-à-dire qu'il n'y ait pas tout à fait assez de soude pour transformer toute l'huile en savon. La saponification s'arrêtera alors quand toute la soude sera consommée et il restera de l’huile non saponifiée dans le savon final. Le savon sera dit "sur-gras". Ce "surgraissage" va apporter une plus grande douceur et des propriétés nourrissantes et adoucissantes au savon.

La saponification est une réaction assez lente à température ambiante. En saponification à froid, le savon doit donc subir une « cure » (temps de séchage) d’au moins 4 semaines après fabrication, pour laisser à la saponification le temps de bien se terminer. La cure permet aussi de sécher le savon.

Le taux de sur-graissage est le pourcentage (du poids total des huiles) qui reste non saponifié dans le savon fini. Le savon est alors "sur-gras". En saponification à froid, il est essentiel de sur-graisser les savons. Il y a 2 moyens de sur-graisser le savon :

    1. - la "réduction de soude"
  1. - le sur-graissage additionnel au moment de la "trace"
La soude ou hydroxyde de sodium est le réactif qui permet la transformation des huiles en savon. Vous pouvez acheter la soude pour faire vos savons dans les magasins de bricolage ou drogueries.

Elle peut se présenter sous forme solide (pure), ou diluée dans l'eau (lessive de soude). Dans ce dernier cas, la concentration de la solution doit être indiquée sur la bouteille, choisissez-la entre 30 et 35%.

Pour débuter, nous vous recommandons l'utilisation d'une solution de soude commerciale (lessive de soude à environ 30%). Attention à ne pas confondre soude caustique (hydroxyde de sodium), cristaux de soude et bicarbonate de soude, c'est très différent.

Attention aux irritations de la soude A noter que, à la fin de la saponification, après la période de cure, toute la soude aura réagi avec les huiles pour donner le savon. Le savon fini ne contient plus de soude, vous pouvez être en confiance.

Précautions d’utilisation de la soude

  • Stockez la soude avec les produits dangereux, hors de portée des enfants et séparément des acides.
  • Préparez bien votre environnement : enlevez tout encombrement et éloignez enfants, animaux...
  • Protégez-vous : gants de ménage épais et montants, lunettes de sécurité, chaussures fermées, habits « qui ne craignent pas », à manches et jambes longues et si possible un tablier ou une blouse.
  • Utilisez du matériel résistant : pyrex, verre, silicone, plastique résistant à la chaleur, inox (évitez les autres métaux)
  • Pour mieux maîtriser vos mouvements, réalisez vos manipulations debout.
  • Lors de la saponification, versez toujours la solution de soude dans le mélange huileux pas l’inverse.
  • Attention aux projections de pâte à savon caustique. Choisissez un récipient de taille appropriée et maintenez bien votre mixer au fond du mélange.
  • En cas de projection de soude ou de pâte à savon, rincez immédiatement et abondamment à l’eau.
  • La pâte à savon est encore caustique au moment ou elle est coulée dans les moules. Gardez vos gants et tenez vos moules remplis hors de portée des enfants.
  • Portez encore des gants lors du démoulage de vos savons car ceux-ci pourront encore être caustiques.
  • Portez des gants aussi pour nettoyer vos récipients et ustensiles. Ne pas jeter de pâte à savon dans l’évier : essuyer l’excédent avec un papier essuie-tout si nécessaire, puis laver abondamment à l’eau.
  • Respectez une période de cure d’au moins 4 semaines avant de commencer à utiliser vos savons.

Comment fabriquer un savon simple, facile et efficace ?

Les trois ingrédients fondamentaux nécessaires à la production de savon (à chaud comme à froid), sont:

  • Huile d’olive bio & de coco
  • Soude caustique
  • Eau
  • Huiles essentielles (facultatif)
  • Colorant naturel (facultatif)

Voici les quantités, en détail :

  • 1 kg d’huiles biologiques (3/4 olive et 1/4 coco)
  • 443 gr de lessive de soude à 30%
  • 1 % Huile essentielle de romarin à verbenone soit 10gr

Il est donc nécessaire d’enfiler des gants en plastique et des lunettes de piscine (ou des lunettes transparentes de travail) pendant l’utilisation de la soude caustique et du mélange avec l’huile.

De même, le port du foulard sur le nez et la bouche est vivement conseillé à cause de la vapeur produite par la soude diluée.

Il est également conseillé d’utiliser des récipients jetables qui sont utilisés seulement pour la production du savon

Comment fabriquer du savon ? Préparation étape par étape :

  • Pesez l’huile et mettez-la dans une marmite en métal qui n’est pas anti-adhérente.
  • Chauffez à petit feu pour atteindre entre 45 et 50° (vous pouvez vous aider d’un thermomètre à pâtisserie).
  • Pesez séparément la lessive de soude
  • Versez la lessive de soude dans la marmite d’huile en mélangeant pour faciliter la formation d’un contenu homogène.
  • Versez dans le verre d’un mixer.
  • Le mouvement circulaire devrait déclencher la réaction de saponification qui devrait se vérifier après 3-4 minutes.

Une fois que le mélange a changé de couleur et de consistance et qu’il colle un peu dans la marmite (il faut obtenir une "trace épaisse", vous pouvez ajouter l'huile essentielle bio de romarin à verbenone tout en mélangeant avec une cuillère en bois.

Versez la préparation ainsi obtenue dans un moule (en bois, en carton ou en plastique) en couvrant bien avec un matériau thermos-isolant, la soude continuant à réagir avec l’huile.

  • Isolation des moules : Il est conseillé d’isoler les moules une fois remplis, c’est-à-dire de les couvrir (avec une serviette ou une couverture par exemple - placez un film alimentaire sur vos savons au préalable) pour les maintenir bien au chaud. Éventuellement placez-les dans un endroit isolé thermiquement (par exemple un four éteint ou une glacière vide) de façon à garder au maximum la chaleur produite lors de la saponification. Cela permettra en effet d’accélérer la réaction de saponification.

Dans certains cas spécifiques, il pourra être recommandé de ne pas trop isoler les moules, voire au contraire de les aérer pour éviter une trop forte montée en température. Ce sera le cas si vous remarquez une très forte montée en température, ce qui peut se produire dans les moules de gros volumes avec certains savons au lait ou au miel. Je vous conseille donc de couvrir vos / votre moule(s) ce qui permettra à la saponification de se faire de façon optimale.

Enfin, après 24 heures, vous pouvez démouler le savon solide avec des gants pour ensuite le couper à la mesure que vous désirez, sur la photo j'ai réalisé des triangles pour une utilisation à usage unique pour mes hôtes.

Laissez le savon dans un endroit sec et frais avant de l’utiliser (idéalement après 4-5 semaines le temps que le pouvoir caustique de la soude ait disparu).

Je vous laisse apprécier le résultat après une semaine de séchage.

Stéphane REBUT

(Sources : The soap maker’s companion et The natural soap book par Susan Miller Cavitch)